Changer et devenir meilleure

Photo : Xavier Mouton Photographie
Photo : Xavier Mouton Photographie

A 30 ans moins 2 ans, j’avais tout pour être heureuse, c’est ce qui se disait en tout cas : un chéri aimant, beau, brillant et avec de l’humour, une maison, une belle voiture à crédit, un job en CDI dans une bonne boîte qui paye pas trop mal, un appart en locatif, des cop’s avec qui on prend l’apéro une fois par semaine et qu’on appelle le reste du temps, des vacances au soleil…. Au yeux des gens je semblais être la parfaite représentation de la trentenaire (ou presque) épanouie et sure d’elle.

Et pourtant ce manque, ce vide, ce creux, cette absence, ce besoin irrépressible d’autre chose, ce souhait de vivre cette expérience, cette envie de construire à trois plutôt qu’à deux, cette pointe de jalousie quand parfois j’apprend qu’une autre est enceinte.

Et te voilà, après plus d’un an de (difficile) patience, tu t’accroche enfin et commence cette formidable aventure.

A 30 ans moins 2 ans, j’avais tout pour être heureuse et puis….

« et y’a toi qui débarque en ouvrant grand les rideaux,

Et les flots de couleurs éclatent et le beau semble bien plus beau

Et rien vraiment ne change mais tout est différent

Comme ces festins qu’on mange seul ou en les partageant »

(JJGoldman)

C’est ça ! C’est exactement ça !

Et sans que je ne m’en rende compte, je change chaque jour et je deviens une meilleure version de moi même grâce à toi.

Ça se joue à peu de choses c’est vrai mais je deviens plus forte, plus sereine, moins pleurnicheuse, plus organisée, plus raisonnable, pour toi ; j’ai envie d’être quelqu’un de bien pour toi, c’est ma responsabilité.

Des exemples je pourrais t’en donner des milliers, mais si j’en disais trop tu saurais à quel point j’étais vraiment imparfaite avant de te rencontrer alors je vais me limiter….

—–

J’étais de celles qui aiment les grass’ mat’.

Pas la petite riquiqui grass’ mat’ qui te fait te lever 1h plus tard que d’habitude, fraîche comme une fleure et prête à attaquer la journée du bon pied ! Non, la vraie-grosse-douillette grass’ mat’, celle qui te fait te réveiller à demi, ouvrir un œil pour te convaincre qu’il n’est pas encore l’heure, te retourner, te blottir encore plus au creux de ta couette chérie pour replonger plus profond. Celle qui te fait émerger à 13h (parce qu’il faut bien se lever pour pouvoir se recoucher ^^) la tronche enfarinée. La grass’ mat’ qui fait que finalement tu passeras toute ta journée dans un état proche du coma éthylique, en pyjama, en marmonnant que « si j’avais su, j’m’serais levée plus tôt…. ma journée est foutue….. j’suis bonne à rien aujourd’hui…. »

Et si tu savais tout compte fait comme j’aime maintenant me faire réveiller à 7h30 le dimanche matin par tes gazouillis ! Mon radio réveil a du soucis à se faire, je crois bien que je n’ai plus besoin de lui, grâce à toi je sais que je ne louperai plus un réveil 😉

Plus de grass’ mat’ mais ce que je vis est bien mieux ! Je profite de journées pleines et entières, je te fais découvrir le monde, je te vois découvrir la vie. Et malgré mes réveils plus matinaux, j’ai comme la sensation de manquer de temps car les jours filent trop vite à tes cotés.

—–

J’étais de celles qui notent la date de début des soldes des mois à l’avance, presque de celles qui sont prêtes à poser une journée de congé pour ça ! Je savourais mes lundi à arpenter les centres commerciaux, à fouiner, comparer, essayer, choisir 23 vêtements avant d’entrer en cabine, et avoir l’impression de devoir me justifier face à la vendeuse : « je refais ma garde robe… 🙂 ». J’avais pour mission de toujours trouver la paire de chaussure assortie au sac à main et à l’étole !

J’ai toujours envie de fouiner, comparer, refaire les gardes robes (et même que c’est même plus une excuse mais une fierté ! ) et assortir les tenues, mais le modèle à changé 😉

Et puis, mes cartes de fidélité « Camaïeu », « Esprit », « Sud Express » ont peu à peu laissé place aux petites nouvelles : « Obaibi », « Orchestra » ou « Vertbaudet » ….

Je suis devenue incollable sur la conversion des tailles en cm / en mois (qui ne sait pas de nos jours que 12 mois c’est 74 cm ??? non mais franchement !), et je sais parfaitement qu’un 12 mois de telle marque vaut bien un 18 mois de telle autre !

Je n’ai jamais fait aussi peu de shopping pour moi que depuis que celui qui dicte la mode c’est toi ! Et tu sais quoi ? Ça me convient très bien comme ça !

—–

J’étais de celles qui, bien que bordéliques assumées, rêvent en secret d’une maison témoin rangée au carré, avec le ménage fait consciencieusement toutes les semaines (y compris le derrière des meubles ! C’est quand même important, même si personne ne le voit, moi je sais que c’est propre au moins !). En toute franchise, je n’ai jamais eu cette maison idéale, mais je prenais quand même à malin plaisir à faire la morale à Chéri sur le ton de « Chaque chose à sa place et une place pour chaque chose! »

Et peu à peu, tu mets ta patte à la déco de notre salon : des dalles en mousse, un trotteur, un pousseur, une voiturette ; les jouets du bain trônent fièrement là au jadis je collectionnais les bulles effervescentes aux senteurs enivrantes ; les biberons s’égouttent patiemment et le linge s’entasse près du canapé ! Et c’est tellement chouette finalement de se dire que cette maison vit grâce à toi, et puis le reste on s’en fout !

—–

J’étais de celles qui pensent qu’on ne doit pas changer parce qu’on a un enfant, qu’on doit garder nos valeurs et nos principes, garder notre intégrité, qu’on reste une femme avant tout et que cette enfant sera un élément de plus à une vie déjà bien remplie ! Et je suis aussi de celles qui pensent qu’on a le droit de changer d’avis 😉

Tu n’es pas qu’un élément de plus à ma vie, tu es ma vie ! Je suis et je reste une femme mais je suis avant tout ta maman. Je n’ai pas renié mes valeurs ni mes principes, mais j’ai ajusté quelques paramètres et je suis fière de voir que j’ai changé. J’aimais la personne que j’étais mais je préfère celle que je suis aujourd’hui à travers tes yeux. Je n’ai pas décidé de me mettre en retrait, de m’oublier ou de te faire passer en priorité, tu es simplement ma priorité ! Ton bonheur fait le mien, je te donnerai sans hésiter toute la force et le courage qu’il te manquera, je tomberai à ta place s’il le faut, je me battrai pour nous deux. Et je continuerai à me lever aux aurores, à aimer voir traîner tes jouets partout dans la maison et à te gâter (pas trop quand même hein !).

 

A 30 ans moins 2 ans, j’avais tout pour être heureuse : un chéri aimant, beau, brillant et avec de l’humour, une maison, une belle voiture à crédit, un job en CDI dans une bonne boîte qui paye pas trop mal, un appart en locatif, des cop’s avec qui on prend l’apéro une fois par semaine et qu’on appelle le reste du temps, des vacances au soleil….

A 30 ans moins 7 mois, je suis heureuse !

J’ai un chéri aimant, beau, brillant et avec de l’humour, et qui en plus est un papa attentionné, responsable, rigolo quand il faut ; on a une belle maison remplie de bonheur et de toi, une voiture (toujours à crédit) avec un grand coffre pour la poussette et un siège-auto dos à la route, un job à 80% (même si ça paye un peu moins), un appart en locatif, des cops’ avec qui on prend l’apéro une fois tous les 15 jours, avec qui on refait le monde le temps d’un repas et qu’on appelle le reste du temps et qui sont des tatas extras, des vacances et des dimanches à trois.

Rien vraiment ne change mais tout est différent : plus doux, plus intense, plus magique.

A 30 ans moins 7 mois, je t’ai toi et ma vie est parfaite comme ça !

 

Noé - Après midi à la plage de Houlgate - 07072016-81
Photo : Xavier Mouton Photographie

 

Noé - Après midi à la plage de Houlgate - 07072016-13
Photo : Xavier Mouton Photographie

 

Noé - Après midi à la plage de Houlgate - 07072016-51
Photo : Xavier Mouton Photographie

 

Noé - Après midi à la plage de Houlgate - 07072016-83
Photo : Xavier Mouton Photographie
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s