Une Bai Jia Bei pour lui apprendre la paix

Noé 24 avril 2016-83
Photo : Magalie Doisy

Je suis Charlie… Je suis Paris… Pray for Bruxelles… Pray for Nice….

Depuis bientôt 2 ans, les slogans pour la paix fleurissent à chaque nouvel événement tragique. Comme une arme qu’on brandi pour se convaincre qu’on sera toujours plus fort que tout ce mal.

Depuis bientôt 2 ans, je ne cesse de me répéter que le monde qu’on t’offre n’est pas aussi joli, aussi tendre, aussi bienveillant, aussi sécurisant qu’on le souhaiterait.

En Janvier 2015, nous étions tous « Charlie » et tu vivais en moi depuis à peine une semaine. Je ne le savais pas encore mais je me disais que le jour où enfin tu viendrais au monde il faudrait que je sois forte et courageuse pour toi et pour te protéger.

14 Novembre 2015, tu as à peine 2 mois, je te tiens dans mes bras tout contre moi et je découvre horrifiée les événements de la veille. Je pleure sans pouvoir m’arrêter en te serrant contre mon corps et mon cœur et en te promettant de te protéger à tout jamais. Pourrais je seulement tenir cette promesse ?

IMG_1334

Et depuis, nous avons à nouveau pleuré pour nos semblables tués injustement et nous avons tour à tour prié pour Bruxelles, Orlando, ou Nice.

A chaque fois, je suis comme tout le monde, chamboulée. Je le suis plus encore je crois depuis que je suis maman. Et à chaque fois, ces mêmes interrogations, cette même volonté dure comme fer de te garder à l’abris de tout ça et de t’apprendre plus que tout l’amour et la paix.

Et puis je découvre au hasard de mes déambulations sur Instagram une chouette idée. Cette idée germe peu à peu dans ma tête et je finis par me dire que oui, c’est comme ça que je veux t’apprendre les choses. C’est une idée toute simple de partage et d’humanité, qui sent bon l’altruisme et l’amour, c’est un symbole de paix et fraternité. C’est une idée aussi simple que son nom est compliqué : c’est une Bai Jia Bei (à vos souhaits ! au sens propre comme au figuré, et tu vas comprendre pourquoi ^^)

Voici la légende :

La dernière impératrice de Chine n’était qu’une concubine parmi les autres jusqu’à ce qu’elle ait eu la chance de mettre au monde le seul fils de l’empereur. Un jour, forcée de laisser son bébé seul et de peur que les autres concubines, jalouses, ne s’en prennent à lui, elle dût élaborer un plan pour le protéger. Elle demanda alors à chacune des cents plus hautes familles de l’empire un morceau de soie. De ces soies, elle ordonna aux tailleurs du palais de les couper en cent petits morceaux et de ces morceaux de confectionner une robe longue pour son enfant. Ainsi il appartenu, par symbole, à cent familles fortes et nobles, et, sous cette protection, les dieux craindraient de lui nuire. Cette légende a été transformée en tradition chinoise. A l’arrivée d’un nouvel enfant on réalise un Bai Jia Bei, une couverture aux 100 souhaits, invitant cent amis et membres de famille à contribuer avec une pièce de tissus accompagnée d’un souhait. Les cent pièces ainsi réunies sont cousues ensemble pour former une couverture qui contient la chance, l’énergie, et les bons souhaits de toute la famille et amis qui y ont contribué.

En principe cette couverture est créée avant la naissance de l’enfant. Chez nous, j’ai décidé de lancer ce projet pour fêter le premier anniversaire de Noé !

J’ai alors publié ce souhait, mon souhait, sur les réseaux sociaux (Facebook et Instagram).

Ce rêve un peu fou de pouvoir réunir 100 carrés de tissus qui seraient pour notre bébé la preuve que les hommes sont bons et généreux, que le monde le protège.

Et je dois dire que je suis moi même surprise, émue et honorée de voir tous ces retours positifs à cet appel ! De la part de nos familles bien sur, de nos amis, mais aussi et surtout, de la part de tous ces « anonymes », ces mamans avec qui je partage sur Instagram, ces personnes qu’on ne connait que peu mais qui souhaitent répondre présentes, qui prennent le temps de choisir un (et souvent même plusieurs) tissus et d’y ajouter une petite carte composée de quelques mots tendres et bienveillants pour notre enfant et notre famille. Quelle joie de découvrir chaque matin une nouvelle enveloppe dans la boite aux lettres, de l’ouvrir, la main un peu tremblante, comme une enfant à Noël.

Tout cet élan de générosité me fait dire que finalement, le monde n’est pas si moche, l’homme est encore fait de bonté.

Alors oui mon bébé, je te fais cette promesse de toujours de protéger, de t’élever avec ces valeurs, de t’entourer de personnes qui ne souhaiteront que ton bien, de te donner les clés pour à ton tour répandre l’amour autour de toi et savoir vers qui te tourner. Je ne peux pas te promettre qu’on ne priera pas pour d’autres villes et d’autres victimes, mais je te promets que tu ne te résignera jamais à croire que c’est une fatalité. Qu’importe que cette couverture soit composée de 100 carrés ou bien seulement de 30, elle sera le symbole toute ta vie durant que tu peux croire en l’humanité.

Si toi aussi tu souhaite participer, je t’invite à me contacter pour connaitre tous les détails pratiques 🙂 et tu peux aussi nous retrouver sur Instagram avec le hashtag #baijiabeiNoé1an

Un grand merci à ceux et celles qui ont déjà démarré cette belle aventure à nos cotés !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s