Un bébé Happy & Chic en Applecheeks ^^

Photo : Xavier Mouton Photographie
Photo : Xavier Mouton Photographie

Bien avant d’avoir un enfant je me posais déjà la question des couches lavables.

Quand j’étais « jeune » (et insouciante^^), je faisais régulièrement du baby-sitting et j’ai eu l’occasion de garder une petite puce dont la maman utilisait des lavables : je me souviens qu’à l’époque déjà je m’étais dit « wahouuuu mais c’est génial ce truc, pourquoi personne n’en parle ??? » (et soit dit en passant, la maman en question utilisait déjà aussi du liniment fait maison, et je vous parle de ça il y a …. pfff …. au moins 10 ans !)

Quand j’en ai parlé à ma propre maman, je me souviens qu’elle n’avait pas été aussi emballée que moi :

« on revient à l’époque de ta grand mère avec les langes en tissus en guise de couches ! »

« tu vois pas le sketch, elle doit passer sa vie à faire des machines! »

… j’en passe et des meilleurs, toutes les remarques standardisées qu’on peut entendre sur les couches lavables réunies dans la bouche de ma maman !

 

J’avais donc un peu abandonné l’idée, jusqu’à ce que je tombe moi même enceinte !

Et alors oui, on s’interroge, Qu’est ce qui es le mieux pour lui ?  Mais qu’est ce qui le plus pratique pour moi ? Et niveau coût qu’est ce que ça donne ?

Et puis Instagram m’a montré la voix (‘Alléluiaaaaa !’ non je déconne mais pas tellement)

J’y ai découvert la pétillante Joane alias @athéna_cassy qui a fait de chouettes vidéos sur les couches lavables (visible sur youtube, voici les liens ici, et ici et aussi ici ).

J’ai regardé ces vidéos une fois, deux fois…. dix fois, j’ai tourné et retourné le site de @mamannaturelle dans tous les sens pour regarder, décortiquer, comparer, compter…. !

Mon premier achat en lavable a été un maillot de bain : nous essayons d’aller à la piscine au moins une fois par mois avec Super Bébé depuis ces 6 mois et après avoir (pas si longtemps) hésité, j’ai acheté un maillot de la marque ImseVimse (j’avais d’ailleurs aussi acheté des lingettes lavables en même temps mais ça c’est une autre histoire^^) tout ça sur le site Berceau Magique !

1

Et puis, je continuais à réfléchir aux couches lavables … Avec le boulot et la nounou est ce que c’est gérable ? Par quoi commencer ? Et quelle marque ? Et est ce que ça vaut vraiment le coup alors que mon bébé a déjà 6/8/9 mois ?

Jusqu’au jour où j’ai réalisé que toutes ces questions n’attendaient pas réellement de réponses, et que finalement elles ne me servaient que d’excuses pour ne pas me lancer, et qu’après tout, si je me posais tant et tant la question de passer au lavable c’est qu’au fond de moi j’étais déjà convaincue !

En vrai, ce qui compte c’est quand même que les couches lavables sont, on le sait, bien plus économiques sur le long terme comparées aux jetables ; bien meilleures pour la santé de notre bout de choux (quand on sait tout ce que contient une couche jetable ça peut faire peur !) ; et sont bien plus respectueuses de l’environnement (c’est quand même dingue le nombre de sacs poubelles qu’on jette par semaine depuis qu’on est parents !)

J’ai profité des soldes sur le site de Maman Naturelle et j’ai commencé par le combo suivant :

  • 1 couche Applecheeks
  • 2 microfibres en bambou
  • 2 langes en bambou
  • 2 langes « nuit » en bambou
  • des feuillets de protection en papier

IMG_4375

Oui parce que rappelons-le si besoin en est, qu’une couche lavable c’est : une couche imperméable, des inserts absorbants qu’on ajoute et le tout qui passe en machine et même au sèche linge (pour les inserts du moins) !

J’ai voulu commencer par un test sur une nuit…. test moyennement concluant il faut l’avouer ! D’une part parce qu’on avait une fuite au réveil, et d’autre part car j’étais alors obligée de laver les inserts mais aussi la couche avant de pouvoir la réutiliser (résultat économique : 1 couche = 1 lavage = 1 seul jetable économisé…)

Mettant tous mes neurones au boulot (ca demande un léger préchauffage je vous l’accorde ^^), je me suis dit que j’aurais tout intérêt à utiliser ma seule et unique couche lavable sur une journée !

Ben oui, s’agissant d’une TE2, il est possible de ne changer que les inserts et de garder la même couche pendant 2 changes (ou 3 parfois !)

[ Pour les novices TE2 = Tout En 2, on pose les inserts sur la couche, à l’inverse d’une TE1 où on doit mettre les inserts dans la couche, donc tout est mouillé en même temps ! L’avantage des Applecheeks c’est qu’elles s’utilisent aussi bien en TE2 qu’en TE1, ce qui laisse pas mal de possibilités ! ]

Donc en utilisation TE2 en journée, rapport économique beaucoup plus intéressant et validé par le Directeur Financier (moi même^^) : 1 couche = 3 changes = 3 jetables économisés = 1 lavage !

Je sens que ça commence à intéresser ceux du fond qui s’endormaient ! 😉

Et comme c’était encore les soldes, j’ai doublé mon stock en rachetant

  • une seconde couche (toujours Applecheeks mais Roooooose ! »)
  • 2 microfibres supplémentaires
  • 1 lange en bambou
  • 1 doublure en bambou (pour tester)

Ça me permet donc de faire quasi une journée complète en lavables !

Pour résumer et pour le moment, notre organisation est donc la suivante, on utilise les lavables quand on est la maison essentiellement, et on alterne avec des jetables car :

1/ la nounou n’est pas mais alors pas du tout emballée par l’idée (mais comme pour le moment je suis en vacances pour 3 semaines, on en profite !)

2/ pour la nuit pour le moment je reste sur les jetables pour éviter les fuites (et pour le rapport économique vous avez suivi) mais je n’abandonne pas l’idée, je me renseigne sur le combo idéal (nombre et types d’inserts) pour optimiser l’absorption et j’attends d’avoir un stock un peu plus conséquent !

L’idéal serait que j’arrive à un total de 10-12 couches je pense et une vingtaine d’inserts.

3/ pour les sorties je dois investir dans un sac de stockage avant de pouvoir faire voyager mes Applecheeks.

Concernant la marque choisie, je suis vraiment emballée : les inserts et les couches sont de bonnes qualité, faciles à installer et à utiliser, tout sèche très rapidement, les couleurs et les motifs existants sont vraiment chouettes, la fermeture de la couche se fait par des boutons pressions (qu’on se le dise, les velcro c’est l’horreur à la sortie de la machine, tout vient de scratcher dessus !), avec plusieurs niveaux de serrage pour s’adapter à chaque morphologie de bébé

Il ne s’agit là bien sur que de ma propre expérience, inspirée par une envie, des principes, une aspiration à vouloir autre chose pour mon Super Bébé !

Si toutefois j’ai pu te convaincre (rien qu’un peu), file sur le site de Maman Naturelle où tu pourras trouver un guide très complet sur les couches lavables, les différentes catégories et marques de couches, leur mode d’utilisation et de lavage, ainsi que plein plein plein de modèles hyper sympas !

 

*article non sponsorisé *

IMG_4397

Publicités

2 réflexions sur “Un bébé Happy & Chic en Applecheeks ^^

  1. Bonsoir, j’ai moi aussi été convaincue par Athena Cassy et tourne aussi (mais exclusivement) avec Applecheeks. La nounou a accepté, je lui ai montré que ce n’était pas bien compliqué (voire même plus simple que les jetables qui se replient sur elles-mêmes). Pour la nuit, nous avons une astuce, vu que tu as le matériel, je te la donne pour que tu puisses tester: tu mets l’insert microfibre dans la poche (bande rouge vers le haut pour meilleure absorption) et l’insert en coton et bambou plié dans la culotte (contre les fesses de bébé). Ça tient bien! Sinon, il y a les couches classiques bamboozle de Tots Bots et là, on a déjà tenu 14h sans fuite! 😉

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s