12 mois <3

img_52421

12 mois

52 semaines

365 jours (ou peut etre bien 366)

8760 heures

Voilà ce qu’il y a à ton compteur. Tu as l’âge où on compte encore tout en mois et en semaine, l’âge où chaque jour et chaque « et demi » sont importants.Lire la suite »

Publicités

11 mois <3

imageimageIl y a une semaine tu prenais 11 mois.

Je crois qu’inconsciemment j’ai un petit peu repoussé le moment de faire l’article du mois, mais quand faut y aller , faut y aller !

Alors c’est parti ! 11kg et 78 cm : tu as pris 5 cm en 1 mois. Tu grandis à une allure folle, oui, au sens propre comme au figuré.

Tu es de plus en plus mobile : tu te retourne, du dos sur le ventre et vice-versa, tu fais la toupie assis sur tes fesses et tu réussis même à te déplacer de quelques centimètres de cette façon, tu es aussi très à l’aise en trotteur, dans un caddie, dans notre super nouvelle écharpe « sukkiri », bref tous les chemins sont bons pour avancer !

On a profité de nos premières vacances à 3, trois semaine à 100% avec toi : plage, piscine, marché, zoo…

Tu as reçu de nombreux courriers pour ta future baijiabei.

Pour la première fois, les vaccins t’ont fait un peu de mal mais tu as tout de même été très courageux.

Tu as dit pour la première fois « mama » et tu te fais de mieux en mieux comprendre : tu montre du doigt, tu dis « baba » pour désigner les balles et ballons, tu signe de mieux en mieux.

Tu es très autonome, tu joues seul pendant de longues minutes : tu « lis » tes livres, tu sais mettre les boîtes les unes dans les autres et les anneaux sur une tige.

Ce 11eme mois a aussi été le mois de ta première coupe de cheveux (dont j’ai conservé une mèche) et de ta première bosse (j’ai acheté le l’arnica depuis).

Tu ne veux plus de ton biberon du soir, mais tu as toujours besoin de tes 3 siestes ma petite marmotte.

J’ai hâte de fêter ton premier anniversaire autant que ça m’inquiète, oú s’en ira mon petit bébé après ? Reste encore un peu, moi je suis là, je ne bouge pas .

Avec une semaine de retard , joyeux 11eme mois mon ange.

image

 

Et des baisers-feux-d’artifices

Jessica et Xavier - 1er Aout 2015_-113
Photo : Magalie Doisy

Certains diront qu’on s’est rencontré par hasard. Moi je crois que le hasard n’y est pour rien ou qu’il a joué finement son coup. J’aurais préféré que notre rencontre soit digne des plus grands films à l’eau de rose des studios hollywoodiens, qu’un ami commun se pose en parfait entremetteur. On aurait pu se rencontrer dans un bar, au travail, dans une soirée, à la plage, à un concert de Jean Jacques Goldman… et en fait non, on n’aurait pas pu et on se serait loupé. On est nés dans les années 80, on fait partis de cette génération hyper connectée et solitaire à la fois. A l’heure des réseaux sociaux et du virtuel, on s’est rencontré sur la toile, on aurait tous les deux préféré qu’il en soit autrement, ça aurait été plus sympa à raconter à nos petits-enfants, mais avec du recul, c’est la meilleure solution que le hasard ait trouvé pour qu’on ne se passe pas à côté. On a vécu nos vies en parallèle pendant à peu près 25 ans, on s’est frôlé, rapproché, éloigné, on en a bavé l’un et l’autre, mais c’est peut-être ce qu’il nous fallait pour savoir, le moment venu qu’on était là, l’un et l’autre au bon endroit, au bon moment, avec (enfin) la bonne personne.
Lire la suite »

Nos vacances imparfaites

Jess et noé à la plage (1)

L’été touche à sa fin, les jours raccourcissent, les températures baissent…. pas de doute, c’est la fin des vacances.

Je reprends le chemin du bureau, tu reprends celui de chez ta Nounou, et Papa, son appareil et ses rdv.

Il y a 1 an à la même époque, je me languissais de voir le mois d’Aout se terminer pour arriver vite, vite, au joli mois de Septembre qui allait annoncer ton arrivée ! Cette année étrangement, je voudrais que ce mois d’Août n’ait jamais de jour 31, que Septembre n’arrive pas et surtout, surtout, que tu ne grandisse pas trop vite. Car la fin des vacances lance aussi le compte à rebours du M-1 avant ton premier anniversaire.

C’est la fin des vacances. Nos vacances parfaitement imparfaites mais que j’ai aimé plus que tout !

Il a fait un temps vilain, pas tous les jours mais souvent….. Normal en Normandie me direz vous, oui c’est pas faux….

Mais ça ne nous a pas empêché d’aller pique-niquer à la plage : tu t’es mis du sable partout (jusque dans la couche!), tu n’as jamais voulu faire ta sieste sur le sable (malgré la joli tente homologuée anti-UV), alors on a fait un tour en poussette (pas sur le sable hein, dans les ruelles !) et j’ai eu droit à une gaufre pleine de chantilly !

Et puis forcément, pour me faire enrager un peu, il fait un temps canon le jour de la reprise.

On n’est pas partis loin, parce que Papa travaillait, pas tous les jours mais souvent….

Mais chaque matin, tu nous as fait le royal plaisir de te réveiller entre 8h30 et 9h, chaque matin, on t’a donné ton  biberon dans le lit, à moitié endormi, blotti entre nous 2, et parfois, on a même refait un somme tous les 3.

J’ai chopé une angine blanche carabinée qui a duré une bonne semaine et qui m’a cloué au lit avec 39° de fièvre pendant au moins 3 jours.

Mais heureusement Super Bébé n’a rien eu ! Et On est quand même allés à la piscine et tu as fait ta première descente en toboggan avec Papa, tu as mis la tête sous l’eau et tu nous as montré comme tu sais bien nager !

On n’a pas réussi à faire la moitié de la loooongue To-do List que j’avais préparé.

Mais on est allé voir les animaux au zoo, on a pris le goûter sur l’herbe souvent, on a fait des selfies rigolos, tu as eu ton premier rdv chez le coiffeur et ta première vraie bosse de cascadeur.

Ces vacances elles auront toujours le gout de nos premières vacances à 3, le gout d’une gaufre nutella-chantilly, l’odeur de la crème solaire indice 50  et de ton biberon à la blédine biscuitée, et ce sont les seuls souvenirs qui méritent d’être conservés.

Oui nos vacances n’étaient pas parfaites mais elles ont quand même été super chouettes grâce à toi mon petit chat.


Jess et noé à la plage-8

Jess et noé à la plage-7

Jess et noé à la plage-4

La Culpabilité tu connaitras

IMG_4469

Hier mon Super bébé s’est fait son premier bobo. Son premier vrai bobo, avec la chute, les pleurs à chaudes larmes, le câlin de consolation et le bleu qui apparaît sur la joue mouillée, bref le vrai premier gros bobo.

J’ai passé le reste de la journée à me dire que j’aurais pu l’éviter.

Et ça a fait resurgir ce sentiment désagréable et pourtant récurrent depuis que je suis maman : la Culpabilité !

C’est vicieux la Culpabilité, ça s’insinue à tous petits pas, ça chuchote l’air de rien, et puis une fois qu’elle a bien fait son trou et qu’elle a pris toute la place, là elle prend ses gros yeux et sa grosse voix pour te hurler dessus ô combien tu es une mauvaise mère ! Et même quand tu la crois partie, en fait elle se camoufle, elle joue à « 1,2, 3 soleil », elle ne bouge plus, ne respire plus, elle fait mine de rien et elle ricane bien de te voir si naïve ! Et oui elle est comme ça la Culpabilité, une garce je te jure !!

Lire la suite »